Cinq retouches à ne pas faire!

Depuis l'apparition du numérique en photographie, cela a amené les photographes (amateurs ou professionnels) à se retrouver dans la chambre noire, alors que certains ne l'auraient jamais fait en argentique. Bien sur, c'est un gros avantage. On a le plein contrôle sur nos fichiers, on peut mixer des images ensemble, aller chercher encore plus d'informations qu'on ne le pouvait auparavant, on peut créer des oeuvres originales, changer l'atmosphère, etc. Que d'avantages. Mais il faut quand même faire attention à certains points que je vous amène aujourd'hui. N'oubliez cependant pas que la photographie reste une question de goût et de préférences personnelles. Ce sont des points que je trouve problématique selon mes goûts.


1. Trop accentuer les yeux


Les yeux, le centre de l'attention de la photographie lorsqu'un sujet s'y trouve. Ils doivent être bien net et mis en valeur. La netteté, ça se joue à la prise de vue. On peut accentuer un peu en post-traitement mais on ne changera pas la mise au point faite. Pour la mise en valeur, beaucoup utilise la retouche pour éclaircir les yeux. C'est bien, mais il faut le faire avec modération. D'ailleurs, tout dans cet article tourne autours de la modération. 

Dans le cas des yeux, il n'est définitivement pas normal que les yeux soient beaucoup plus clair que le reste de l'image. C'est valide en photographie animalière et en portrait. Le blanc de l'oeil ne doit pas être un blanc maculé, tout comme l'iris de l'oeil ne peut être d'un bleu fluo. 

Trucs et Astuces photo, retouche, lightroom, jérémie leblond-fontaine,
Augmenter à outrance l'exposition sur les yeux, une retouche parfaite pour donner un look "possédé par le démon".

Trucs et Astuces photo, retouche, lightroom, jérémie leblond-fontaine,
L'accentuation trop importante de la luminosité des yeux donne un effet qui n'est pas du tout naturel.

Trucs et Astuces photo, retouche, lightroom, jérémie leblond-fontaine,
Souvent, juste la bonne exposition dans l'appareil donne assez d'éclat aux yeux pour que ce soit visuellement beau.


2. Un HDR trop poussé


Le HDR. Qu'est-ce qu'un HDR? HDR signifie High Dynamic Range, c'est-à-dire une image avec une très grande plage dynamique. Comment obtient-on une image HDR? En fusionnant plusieurs images avec des expositions différentes pour augmenter la gamme dynamique de l'image. Qu'est-ce que la gamme dynamique? C'est la capacité d'un appareil à capter des hautes lumières et des zones sombres. Plus la gamme dynamique est grande, plus l'appareil capte les 2 en même temps.

Trucs et Astuces photo, retouche, lightroom, jérémie leblond-fontaine,
Voici l'histogramme d'une scène. On y trouve des zones sombres, des tons moyens et des hautes lumières.

Trucs et Astuces photo, retouche, lightroom, jérémie leblond-fontaine,
La gamme dynamique de l'appareil est représentée par la portion située entre les 2 lignes rouges. Plus l'appareil aura une gamme dynamique élevée, plus il sera capable de capter en une seule image toute la lumière de la scène.

Pourquoi le HDR? Le HDR est très utile pour capter des images où la gamme dynamique de l'appareil n'est pas assez grande pour capter toute la lumière d'une scène. On prend alors plusieurs photographies pour bien exposer les zones sombres, les tons moyens et les hautes lumières, pour ensuite les fusionner.

Le cours HDR 101 étant maintenant fait, je voulais mettre quelque chose au clair. On entend souvent parlé d'une image HDR alors que ça en est pas vraiment une. J'ai toutefois décidé d'utiliser ce terme pour ce point car c'est celui que l'on voit le plus souvent passé. Le HDR ne devrait servir uniquement à recouvrir les zones cramées ou bouchées d'une photo, et l'image fusionnée devrait être traitée comme une image normale par la suite. Cependant, on voit souvent les logiciels de HDR utilisés à outrance pour donner des looks avec trop de contraste, trop de saturation, trop de clarté, des zones d'ombres complètement délavées et des zones de hautes lumières complètement ternes, sans parler des halos qui apparaissent autours de toutes les contours. Comme mentionné précédemment, tout est dans la modération. Je n'ai aucun problème à faire du HDR. Cependant, un bon HDR est celui qui ne se remarque pas.


Trucs et Astuces photo, retouche, lightroom, jérémie leblond-fontaine,
Un exemple de HDR trop poussé. J'ai fait de mon mieux!

Trucs et Astuces photo, retouche, lightroom, jérémie leblond-fontaine,
Un bon HDR est une image dont on ne se rend pas compte qu'elle a été retravaillée.

3. La vignette blanche


La vignette est naturellement présente sur nos photos. Généralement, les objectifs en produisent lorsqu'ils sont utilisés à pleine ouverture. La vignette est alors sombre. Les coins de l'image sont assombris, centrant le regard vers l'intérieur. L'oeil est naturellement dirigé vers les zones les plus claires d'une image. Une vignette sombre aura donc tendance à le diriger vers l'intérieur de l'image. Une vignette blanche par contre, aura tout l'effet contraire. Elle aura tendance à faire sortir l'oeil de l'image, en plus de donner à la photographie un air de photo de carte mortuaire. Bref, à proscrire sauf si c'est pour un avis de décès.


Trucs et Astuces photo, retouche, lightroom, jérémie leblond-fontaine,
La vignette blanche attire le regard vers l'extérieur de la photo.

Trucs et Astuces photo, retouche, lightroom, jérémie leblond-fontaine,
La vignette sombre attire le regard vers l'intérieur de la photo.


4. Baisser la clarté au maximum


La clarté, ce curseur dont on ne devrait tout simplement pas toucher au delà de 20 points dans 95% des cas. Certains voudront donner un look féérique, dreamy, doux et magique à leurs images en baissant ce curseur au minimum. La clarté ajoute ou enlève du contraste dans les tons moyens et sur les contours. C'est un bon outil si on l'utilise peu. On peut adoucir un peu la peau, ajouter du punch dans un ciel, mais l'utiliser à l'extrême et vous aurez un résultat des plus décevants, spécialement en l'enlevant complètement. Vous aurez donc une image qui manque de contraste avec des contours mous et un rendu d'image effroyable.

Trucs et Astuces photo, retouche, lightroom, jérémie leblond-fontaine,
La clarté à -100 = un désastre.

Trucs et Astuces photo, retouche, lightroom, jérémie leblond-fontaine,
-10 de clarté donne un résultat beaucoup plus plaisant à l'oeil.

5. Trop essayer de rattraper les hautes lumières


Lorsque les hautes lumières sont bien cramées, c'est malheureux, mais on ne peut aller rechercher l'information dans ces portions de l'image. Oui, en baissant le curseur des hautes lumières, vous allez faire disparaître la zone cramée de votre histogramme, mais l'information ne reviendra pas pour autant. Au contraire, vous vous retrouverez avec une partie de l'image complètement grise et fade, sans aucun détail. Au lieu d'y aller de cette manière, vous pouvez prendre cette zone lumineuse et la mettre à votre avantage.

Trucs et Astuces photo, retouche, lightroom, jérémie leblond-fontaine,
Le ciel, cramé, est devenu gris en abaissant les hautes lumières au maximum.

Trucs et Astuces photo, retouche, lightroom, jérémie leblond-fontaine,
La section du soleil est souvent trop exposée, ce qui est parfaitement normal. D'ailleurs, un soleil qui ne serait pas surexposé aurait l'air étrange sur la photographie.

Trucs et Astuces photo, retouche, lightroom, jérémie leblond-fontaine,
Il manquait un peu de détails dans les zones de hautes lumières de cette image, alors j'ai boosté un peu leur luminance pour donner de l'éclat à l'image.


Voilà! En espérant que ces quelques petits trucs vous aideront à produire de meilleures images!

Bonne photo!

Commentaires

Articles les plus consultés