L'histoire derrière l'image #07


À chaque année, je me déplace sur la côte de Beaupré pour photographier les ours noirs. Cette année n'y faisait pas exception. Je convie mon stagiaire Gabriel à une séance de repérage, en vue de 2 ateliers que je donne 2 semaines plus tard sur la photographie animalière. 

Je passe le chercher vers 3h15, et nous entamons le sentier vers 4h15. Nous marchons d'un pas lent et silencieux. Un ours peut être au tournant de n'importe quel arbre. Nous apercevons une femelle au pied d'un arbre faisant la sieste. On s'arrête. On laisse l'animal s'habituer à notre présence. On fait régulièrement craquer des branches pour que l'animal soit toujours conscient de notre présence, et non pour l'effrayer. L'ours est à 75 pieds, et se sent à l'aise. On prend quelques photos, on se déplace légèrement pour avoir un meilleur angle de vue. L'ours se lève, pousse quelques reniflements bruyants et à gratte une souche. On est maintenant trop près, elle veut que l'on s'éloigne. On recule et se met dans un endroit sécuritaire. La raison de son stress viendra nous sauter aux yeux. 2-3 minutes après cet incident, un bébé descend de l'arbre auquel la mère était couchée. Les mères ont toujours tendances à être plus stressées en présence de leur progéniture. On capte quelques images, le calme semble revenu, la mère est de nouveau à l'aise. Après quelques temps, on décide de laisser cette famille seule pour aller en voir d'autres. On rencontre quelques autres ours, plus craintif, mais on réalise tout de même quelques images.

On rebrousse chemin pour retourner à la voiture. Au même endroit ou on a croisé la mère et son bébé, on aperçois ce bébé qui descend de l'arbre. On le mitraille littéralement avec nos caméras. La scène est très belle. Le bébé emprunte le sentier. La mère doit être partie dans cette direction. Elle y était, avec un autre petit, assise près d'un arbre entrain de grignoter une branche et quelques feuilles.

On les laisse finalement tranquille, avec de bonnes images en banque.

EXIF de l'image :
Nikon D3s + 500mm F4
ISO 6400, F4, 1/800s

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Articles les plus consultés