L'histoire derrière l'image #01


Durant le printemps 2016, j'ai accueilli un stagiaire (Gabriel) qui suivant son cours en photographie au CFP Maurice-Barbeau. Étant particulièrement attiré vers la photographie de nature, il m'a fait la demande de sortir photographier la nuit, les étoiles et la voie lactée. J'ai donc acquiescé à sa demande.

Le 1er juin, je passe chercher Gabriel et son ami Vincent à Québec et nous nous dirigeons vers le parc national des Grands-Jardins. J'adore cet endroit pour ses points de vue saisissants, sa nature sauvage. Je sais que ce soir, ce sera une bonne soirée pour les étoiles. La lune est absente, il annonce dégagé jusqu'à 2h du matin. Un petit arrêt pour chercher quelques trucs à grignoter et nous sommes au pied de la montagne.

La montée n'est pas très difficile. Nous empruntons le sentier La Chouenne qui nous mène à son sommet ou nous aurons une vue de choix sur les alentours. Nous arrivons au sommet vers 19h. J'aime bien arriver avec beaucoup d'avance, pour pouvoir choisir l'angle de vue idéal, prévoir la position de la voie lactée, peaufiner mes compositions, installer l'équipement et surtout, profiter de la vue. Le soleil se couche sans trop de magnificence, le ciel est complètement dégagé. Condition idéale pour la photographie de nuit.

L'heure bleue débute et nous commençons la prise de vue. La nuit s'installe, les étoiles commencent à apparaître et finalement, la tant attendue voie lactée fait son entrée en scène. Nous partons les intervalomètres et nous profitons de la vue que nous avons. 2h après le début de la prise de vue, nous ramassons les équipements car le ciel s'ennuage, et nous avons tout ce que nous étions venu chercher. La descente dans la nuit se fait bien, le sentier est bien entretenu et assez facile. Retour vers Québec un peu fatigué (il est 3h à notre arrivée), mais la soirée en a valu la peine.

EXIF de l'image :
Nikon D600 + Rokinon 14mm F2.8
ISO 6400, F2.8, 100 x 30s

Commentaires

Articles les plus consultés