D600 : premières impressions

Je me suis récemment départi de mon D700, ce boitier intuable qui m'avait propulsé dans le monde professionnel de la photographie. Les raisons de la vente étaient multiples : troubles intermittents, absence de vidéo sur le boitier, nombre de cliques qui commençait à être élevé, etc. Bref, je l'ai vendu (à quelqu'un qui était au courant de ces problèmes). Je regardais activement pour un D600 usagé ou un D610 neuf, mais je me suis finalement arrêté sur un D600 neuf avec lequel j'ai trouvé un bon deal.

Pourquoi le D600 est un bon achat? C'est fort simple. Le boitier jouis d'une mauvaise réputation. Les problèmes de taches sur le capteur et avec l'obturateur étaient très présents sur la première génération du boitier. Cette réputation a même poussé Nikon à sortir un nouveau boitier, le D610, quasiment identique au D600, avec le problème résolu. Cependant, la deuxième génération du D600 est pratiquement exempt de problème de tache. Les cas sont assez rares. On retrouve donc ce boitier, dans l'usagé, à de bons prix, car les gens veulent s'en débarrasser. Et les commerçants font de même, et j'ai été chanceux d'en trouver un qui était encore en vente dans un magasin.

Je photographie avec un D800, et ce D600 est donc mon deuxième boitier. Le boitier est bien plus léger que le D800, et est plus petit. Il est définitivement plus pratique pour trimbaler un peu partout. La qualité des images est époustouflante, la vitesse de focus excellente. Le boitier comporte moins de point de focus que le D800 (39 contre 51), mais pour être franc, ça ne me fait vraiment rien. J'adore le boitier, la prise en main est excellente (de plus, il venait avec une poignée d'alimentation originale Nikon gratuite). 

L'ergonomie de l'appareil est le point où il me déplait le plus. Avec le D700 et le D800, j'étais habitué d'avoir tout à porté de la main. Les boutons de balance des blancs, de sensibilité, de braketing et de modes tous accessibles directement sur le dessus. Leur viseur est rond et a un obturateur. L'ergonomie est définitivement professionnelle.

jlf photo, jlf-photo, jérémie leblond-fontaine, jérémie, leblond, fontaine, jlf, photo, événements, québec, lévis, photographie, photographe, mariages, mariage, événement, portraits, portrait, fiancailles, nature, landscape, paysage, ateliers, workshop, cours, course
Vue du dessus du D800


L'ergonomie du D600 est beaucoup plus "amateur". C'est une ergonomie que l'on retrouve sur plusieurs boitiers d'entrée de gamme. En fait, elle me fait beaucoup penser à mon D90 (que j'ai convertis pour la photographie infrarouge). Les principales fonctions sur sur des boutons à gauche de l'écran arrière. Les modes sont sur une roulette (qui est une vraie douleur) qui elle-même est sur la roulette de mode de prise de vue. Son utilisation est pas tellement pratique, surtout en hiver avec des gants. Étant habitué avec mes anciens et présents boitiers, j'ai vraiment de la difficulté à utiliser le zoom sur mes images ainsi que le bouton OK car ils ne sont pas au même endroit. Le point qui me déplait le plus est qu'il n'y a pas de possibilité de brancher une télécommande MC-36. J'utilise tout le temps celle-ci avec mon D800, qui était aussi compatible avec mon D700. J'ai du me procurer une nouvelle télécommande spécialement pour le boitier. J'aurais penser que sur ce boitier, bien qu'il soit "professionnel entrée de gamme", il aurait cette prise.

jlf photo, jlf-photo, jérémie leblond-fontaine, jérémie, leblond, fontaine, jlf, photo, événements, québec, lévis, photographie, photographe, mariages, mariage, événement, portraits, portrait, fiancailles, nature, landscape, paysage, ateliers, workshop, cours, course
Vue du dessus du D600


Mais tout ça est légèrement artificiel, et surtout une question d'habitude. La qualité d'image est vraiment bonne, son poids et sa taille en font un boitier vraiment facile à porter. Le boitier offre 24mp, ce qui est vraiment assez pour satisfaire les besoins de pas mal tout le monde. Je l'ai sorti pour la première fois sur un événement le lendemain de son achat. J'avais tout juste eu le temps de calibrer mes lentilles et de prendre 2-3 photos. Le boitier ne m'a définitivement pas déçu. Malgré le fait que l'événement était à l'extérieur et que le froid régnait, il avait une excellent réactivité. 

Le D600 est définitivement un excellent achat s'il est exempt de problème. Beau bon pas cher comme ils disent.

jlf photo, jlf-photo, jérémie leblond-fontaine, jérémie, leblond, fontaine, jlf, photo, événements, québec, lévis, photographie, photographe, mariages, mariage, événement, portraits, portrait, fiancailles, nature, landscape, paysage, ateliers, workshop, cours, course
Première sortie de mon D600 pour un corpo de BRP.
D600 - Nikkor 16-35mm - F4 - 3200 iso. - 1/500s

Commentaires

Articles les plus consultés